Chronique d'une mort annoncée de Gabriel Garcia Marquez

Publié le par Bouquetdebamboo

51rVlME7DTL. SS500

Présentation de l'éditeur : Les frères Vicario ont annoncé leur intention meurtrière à tous ceux qu'ils ont rencontrés, la rumeur alertant finalement le village entier, à l'exception de Santiago Nasar. Et pourtant, à l'aube, ce matin-là, Santiago Nasar sera poignardé devant sa porte. Pourquoi le crime n'a-t-il pu être évité ? Les uns n'ont rien fait, croyant à une simple fanfaronnade d'ivrognes ; d'autres ont tenté d'agir, mais un enchevêtrement complexe de contretemps et d'imprévus - souvent joyeusement burlesques -, et aussi l'ingénuité ou la rancœur et les sentiments contradictoires d'une population vivant en vase clos dans son isolement tropical, ont permis et même facilité la volonté aveugle du destin. Chronique d'une mort annoncée est un roman hallucinant où l'humour et l'imagination du grand écrivain colombien, prix Nobel de littérature, se débrident plus que jamais pour créer une nouvelle et géniale fiction sur les thèmes éternels de l'honneur et de la fatalité.


J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'historie au départ puis passée la première moitié du livre j'ai été complètement emportée, le récit devenant au fil des pages de plus en plus prenant, fascinant.
Chronique d'une mort annoncée raconte une histoire d'honneur et de vengeance qui pourrait paraitre très classique, mais Gabriel Garcia Marquez la raconte avec une telle ironie, une telle psychologie et un tel réalisme que cela devient une histoire hors du commun où l'amour, la haine, la religion, l'honneur, l'injustice, la culpabilité et la fatalité s'entremêlent.
Il est difficile d'en dire plus sans révéler les ficelles de l'auteur.
  Gabriel Garcia Marquez fait de ce livre très court un récit extrèmement riche aux personnages hauts en couleur que l'on referme non sans se poser quelques questions existencielles.

Publié dans Au fil des pages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jena+ 30/04/2010 12:03



Aaaaah, Gabo!!! Je l'adore :) Que de souvenirs "de jeunesse" avec cet auteur :) (euh... les bouquins hein, pas lui!!!)



Bouquetdebamboo 01/05/2010 18:14



Je savais que c'était l'un de tes auteurs chouchoux ;)