Dorian Gray, le film

Publié le par Bouquetdebamboo

51KjCCPJQnL

Jeune, beau et encore innocent, Dorian Gray s'installe à Londres, une ville dont le charismatique Henry Wotton lui fait découvrir les plaisirs. Si Dorian accepte que Basil Hallward, un ami de Wotton, fasse son portrait, il ignore encore que le tableau scelle un pacte entre une force surnaturelle et lui. Tandis que le jeune homme représenté par la toile vieillit, se dégrade au point de se métamorphoser en un monstre de perversité, reflet de son âme damnée, Dorian Gray quant à lui ne change pas, à l'abri des outrages du temps et des stigmates de tous ses abus. Pourtant, vingt-cinq ans plus tard, ce qui a longtemps été un don miraculeux se transforme en pure malédiction.

 

A l'origine de ce film se trouve le roman de Oscar Wilde, "Le portrait de Dorian Gray "dont je vous parlais ici. Le film reste assez fidèle à l'histoire et surtout à l'ambiance du livre même si certains éléments ont été ajoutés, certainement pour rendre le scénario encore plus romanesque.

Ce qui m'a frappé dans ce film c'est la beauté des images. La définition des couleurs, les lieux, les costumes, les décors de l' Angleterre du XIXème et les personnages sont parfaits. 

Ben Barnes joue un Dorian Gray plus que crédible passant du jeune premier à un personnage fourbe et machiavélique. Il n'en reste pas moins vraiment beau et très intriguant. Quant à  Colin Firth je n'aurais jamais imaginer qu'il soit si convainquant dans le rôle d'Henry.
L'histoire m'a tout autant touché que dans le livre même si c'est le côté mystique, angoissant, dérangeant qui ressort de cette adaptation cinématographique tandis que le livre m'avait plutôt semblé tourné vers la réflexion des protagonistes.

Le film est réalisé dans une ambiance à la "Sweeney Todd", dans un contexte victorien très sombre, parfois glauque, érotique juste ce qu'il faut sans jamais être vulgaire. Toutes les scènes de luxures qui étaient à peine suggérées dans le livre sont ici portés à l'écran avec une certainement pudeur mais également dans une ambiance terriblement angoissante qui rend ce film légèrement flippant par moment.

C'est un très beau film visuellement parlant, qui vous emportera dans les bas fonds de l'angleterre et vous laissera probablement quelques frissons dans le dos.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Sur le Petit écran

Commenter cet article

Aurélie 03/11/2010 17:23



Oui ça parait tellement loin, heureusement restent les jolis souvenirs!!!



Bliss 28/10/2010 08:13



Je passe souvent devant à la Fnac au rayon blu-ray et je dois t'avouer que j'étais intriguée ! Du coup, j'vais surement le louer, tiens ^^
Bisous.



Bouquetdebamboo 03/11/2010 15:32



Tu me diras si tu le visionne ce que tu en auras pensé ? :)



Aurélie 27/10/2010 12:43



Plus les jours passent, plus la pression monte! Vivement samediiii!!!



Bouquetdebamboo 03/11/2010 15:30



Cela parait déjà bien loin non ?



Aurélie 26/10/2010 13:31



Pour toi aussiiiii! La pression monte, hien?



Bouquetdebamboo 27/10/2010 09:16



Hier ça allait mais aujourd'hui ça va plus du tout, j'ai une boule dans le ventre, j'ai pas dormi de la nuit...pfff il est temps que ça arrive là c'est l'attente qui me rend folle. Et toi ? ça va
?



Jena 26/10/2010 10:00



Toujours pas vu (3 siècles plus tard...!) !



Bouquetdebamboo 27/10/2010 09:16



T'as pas tant à la bourre que ça ;)