Le voyage de cent pas de Richard C.Morais

Publié le par Bouquetdebamboo

9782702141700FS« Cet adolescent maigrichon possède ce petit quelque chose qu’on ne rencontre qu’une fois par génération. C’est un chef né. Un artiste. »

Ainsi débute l’ascension d’Hassan Haji, gourmet improbable du roman picaresque. Né au-dessus du petit restaurant de son grand-père à Bombay, Hassan grandit dans les senteurs de curry, entre les promenades dans les marchés aux épices et l’initiation à la bonne chère en compagnie de sa mère. Mais une tragédie pousse les siens vers l’exil. Direction l’Angleterre, d’abord, et, par la force des choses, la France et Lumière, un petit village du Jura dans lequel la famille Haji ouvre une gargote en face d’un respectable restaurant, celui de Mme Mallory, chef émérite. Une guerre culturelle et culinaire s’ensuit, jusqu’à ce que Mme Mallory accepte de prendre sous son aile le jeune Hassan, lequel finira par emprunter un chemin qui le mènera à Paris, vers de nouvelles aventures… 
Cent pas, c’est la courte distance qui sépare le boui-boui familial de l’établissement deux étoiles. Une vie sera nécessaire à Hassan Haji pour les parcourir. 
Vif, débordant de couleurs, de saveurs et d’arômes, Le Voyage de cent pas est une friandise succulente dans laquelle s’incorpore une réflexion sur la famille, l’immigration et les mystères du bon goût.

 

J'ai tout de suite été attirée par la couverture de ce livre au détour d'une librairie et lorsque j'ai vu qu'il parlait de gastronomie je n'ai pas pu résister plus longtemps.
La première partie de ce livre est merveilleuse. Elle nous plonge dans l'Inde gourmande et voluptueuse. Les descriptions des plats et des aliments mais aussi des lieux faites par le personnage principal sont absolument magiques.
Malheureusement le meurtre de sa mère pousse la famille d'Hassan a quitter l'Inde pour l'Angleterre.
Là aussi la description du choc culturel qu'il subit est très interessante. Toutefois, j'aurais préféré que l'histoire continue en Inde, qu'Hassan suivent les traces de son grand père.

Il n'en est rien puisqu'après Londres, c'est en France que la famille indienne s'installe. Dans le petit village de Lumière dans le Jura.

Là encore l'auteur décrit le lieu avec une tel intensité que l'on s'y croirait. J'ai pour ma part bien envie de le voir un jour ce petit village.

L'histoire prend alors une toute autre tournure. Il est à ce moment là question d'intégration, de racisme, d'intolérance avec tout de même comme fil rouge la cuisine.

Le jeune Hassan, devenu adulte deviendra apprenti chef cuisinier.

Après cela il part pour Paris et là encore le roman nous emmène vers une toute autre direction. Il n'est plus du tout question de sa famille (en dehors de sa soeur) ni même de cuisine indienne. Hassan devient un grand chef français, il cotoie les plus grands noms de la gastronomie parisienne et devient l'un de ses fervents gardiens.

Et c'est là que le livre m'a énormément déçue. Avec un tel passé, une telle culture, j'aurais voulu qu'Hassan métisse les cuisines, qu'il ajoute une pincée de curry à notre boeuf bourguignon ou que sais-je.

La fin du livre n'a plus rien à voir avec les couleurs chaudes des premiers chapitres. L'histoire nous emmène alors au moment du décès du chef étoilé Bernard Loiseau appelé ici Claude Verdun. Tout correspond, le suicide, la place de sa femme, la dureté des critiques à son égard. Il est également question des difficultés rencontrés par les restaurateurs, pour trouver des employés, pour réussir à maintenir leur commerce à flot ou encore sur l'effet de la baisse de la TVA.

Je n'ai vraiment pas compris ce que cela venait faire là dedans.
Hassan, très proche de Claude Verdun devient alors son successeur et l'un des rares cuisiniers français a obtenir 3 étoiles au guide Michelin. Sans un mot pour son Inde natale.

Il s'agit là d'un roman très riche et qui offre une diversité de lieu, de sensation, de thème très intéressant mais qui perd de sa saveur au fils des pages.

L’adaptation cinématographique serait en cours d’écriture et je vous avoue que j'ai hâte de voir le résultat.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Au fil des pages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maud 30/03/2011 10:40



Merci pour cet intéressante critique de livre. Une question me taraude : est-ce que l'histoire d'Haji Hassan est vraie ?



Bouquetdebamboo 01/04/2011 09:56



Je ne pense pas qu'elle soit vraie. J'ai fais quelques recherches avant d'écrire ma critique pour savoir si cette histoire de chef avait soulevé une quelquonque attention dans le milieu et ce
n'est pas le cas donc je pense qu'il s'agit d'une fiction.



My Little Discoveries 24/03/2011 09:00



Dommage que le livre "s'affadisse" au fur et à mesure de la lecture... Le film me suffira je pense! Bonne journée, bisous!



Bouquetdebamboo 24/03/2011 16:20



Oui, j'ai hâte de voir ce que va donner le film :)



Ines 24/03/2011 08:39



Au risque de ne pas être très originale, à la lecture des premières lignes de ton article, j'étais prête à acheter ce bouquin et à le mettre tout en haut de ma PAL...J'adore l'Inde, la
gastronomie indienne...puis, au fil de ton article, comme sans doute au fin des pages de ce livre, mon enthousiasme s'estompe...Du coup, je suis un peu plus partagée...je pense qe j'irai quand
même voir d'autres critiques car le début vraiment me tentait bien et la couverture comme le titre m'ont bien accroché! Merci pour cette belle découverte, encore une fois je dirais! Bises



Bouquetdebamboo 24/03/2011 16:20



C'est vraiment dommage parce que le début était très prometteur. Je m'attendais peut-être trop à un livre sur l'Inde. Tu me diras si tu te laisses tenter ?



Jena 24/03/2011 08:02



En lisant les premières lignes de ton article j'ai été méga tentée et puis pouf, plus rien :S En tout cas, la couverture est réussie!!!! :)



Bouquetdebamboo 24/03/2011 16:19



Je vois que mon article a fait le même effet à tout le monde. C'est aussi ce que j'ai ressenti en le lisant.



kalinouz 24/03/2011 07:14



Oh ben mince alors, tu étais si anthousiaste sur le début que j'étais vraiment prête à le noter sur ma liste... Mais j'avoue que la fin m'a un peu refroidie :s:s



Bouquetdebamboo 24/03/2011 16:19



Je suis désolée  :/