Séance ciné de la semaine

Publié le par Bouquetdebamboo

19637981-r 760 x-f jpg-q x-20110114 024321Synopsis : Depuis l'enfance, Kathy, Ruth et Tommy sont les pensionnaires d'une école en apparence idyllique, une institution coupée du monde où seuls comptent leur éducation et leur bien-être. Devenus jeunes adultes, leur vie bascule : ils découvrent un inquiétant secret qui va bouleverser jusqu'à leurs amours, leur amitié, leur perception de tout ce qu'ils ont vécu jusqu'à présent.


*Attention, je vais spoiler, je suis désolée mais si je ne le fais pas j'aurais bien du mal à vous dire ce qu'ai pensé du film.*
Habituellement les films qui parlent de clonage sont très futuristes, revendicatifs et assez peu émouvants.

Ici, c'est tout le contraire.

L'histoire nous plonge dans l'angleterre des années 75 à 95 à la rencontre de Katy, Ruth et Tommy, 3 enfants pensionnaires d'une école uniquement composée de clones élevés dans le seul but de devenir donneurs d'organes.

Ce film est riré du best seller d'Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours".
De savoir que cette histoire est le fruit d'une romancier d'origine japonaise explique à mon avis beaucoup de choses sur la façon dont elle est traitée et sur les tempéraments des personnages.

Car il est très surprenant, pour nous, occidentaux, de voir ces hommes et ces femmes se contraindre, sans mot dire à la pire des existences. Mais ici il n'est pas question de rebellion. Katy, Ruth et Tommy acceptent leur sort. Peut-être parce qu'ils ne savent pas faire autrement.

Le film pose donc à nouveau la question du clonage humain mais aussi, une belle leçon de philosophie sur la vie, le temps qui passe et notre sentiment d'insatisfaction perpetuelle. "Peut-être qu'aucun d'entre nous ne comprend réellement ce qu'il a vécu et que personne n'a le sentiment d'avoir eu assez de temps".

J'ai tellement aimé le film que le roman est en tête de ma pile à lire.

L'adaptation cinématographique est d'une grande finesse et interprété à la perfection aussi bien par les enfants que par les adultes.

J'ai trouvé la photographie et la luminosité du film magnifique, et la musique parfaite, distillée à petites doses ci et là avec intelligence et sensibilité.

Une histoire extrèmement émouvante et forte, tragique mais tellement belle à la fois, qui posent énormément de questions auxquelles le film ne répond pas forcément et qui pourra en frustrer plus d'un.

Mon coup de coeur de ce début de mois de Mars.

Ma note : 4/5

19658171-r 760 x-f jpg-q x-20110201 031742Synopsis : Micky Ward est un jeune boxeur dont la carrière stagne. Il va rencontrer Charlene, une femme au caractère bien trempé, qui va l'aider à s'affranchir de l'influence négative de sa mère, qui gère maladroitement sa carrière, et de ses sœurs envahissantes.
Son demi-frère Dicky Eklund, lui, a connu la gloire sur le ring, il y a bien longtemps. C’était avant qu’il ne sombre dans la drogue, avant son séjour en prison.
Entre le sportif en quête d’un second souffle et l’ex-toxico, il y a longtemps que le courant ne passe plus. Trop de non-dits, d’échecs et de souffrances. Pourtant, parfois, les hommes changent, et Micky et Dicky vont peut-être avoir ensemble, la chance de réussir ce qu’ils ont raté chacun de leur côté…

 

Je deteste la boxe c'est un fait, pourtant j'ai vu tous les rocky et adoré Million Dollar Baby.
Ce n'est pas pour cette raison que je n'ai pas aimé ce film.

D'ailleurs, ce n'est pas que le film soit mauvais, c'est juste que l'histoire n'a pas su me toucher.
L'ambiance très "crue" et l'atmosphère réaliste du film colle à la perfection avec le synopsis basé sur une histoire vraie et les acteurs sont parfaits dans leurs rôles mais voilà, je n'ai pas accroché. Peut-être n'étais-je pas dans le bon état d'esprit...

Ma note : 2,5/5

Coen-Brothers-True-Grit-Poster-20101

Synopsis : 1870, juste après la guerre de Sécession, sur l'ultime frontière de l'Ouest américain. Seul au monde, Mattie Ross, 14 ans, réclame justice pour la mort de son père, abattu de sang-froid pour deux pièces d'or par le lâche Tom Chaney. L'assassin s'est réfugié en territoire indien. Pour le retrouver et le faire pendre, Mattie engage Rooster Cogburn, un U.S. Marshal alcoolique. Mais Chaney est déjà recherché par LaBoeuf, un Texas Ranger qui veut le capturer contre une belle récompense. Ayant la même cible, les voilà rivaux dans la traque. Tenace et obstiné, chacun des trois protagonistes possède sa propre motivation et n'obéit qu'à son code d'honneur. Ce trio improbable chevauche désormais vers ce qui fait l'étoffe des légendes : la brutalité et la ruse, le courage et les désillusions, la persévérance et l'amour...

 

Les films de western, ce n'est vraiment pas mon truc et je ne suis pas vraiment fan des les frères cohen mais là j'avoue, j'ai passé un très bon moment.
D'entrée de jeu, le temparement bien trempé de l'héroïne donne le ton. Je l'ai trouvé géniale ! Elle ne se laisse pas marcher sur lesp ieds dans ce monde pourtant très masculin et fera tout pour venger son père et obtenir justice. Elle n'en reste pas moins une jeune fille avec ses faiblesses et sa fragilité. Heureusement, elle sait s'aentourer et trouvera soutien auprès du Marshal et du texas ranger.

Le tandem Jeff Bridges-Matt Damon fonctionne à merveille et offre au film une petite touche d'humour que j'ai beaucoup aimé.
Tout est savoureux dans ce film : le rythme, l'intrige, les paysages, la mise en scène, l'émotion, l'humour.
De quoi aimé les westerns !

Ma note : 3,5/5

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Sur Grand écran

Commenter cet article

Luxe & Vintage 24/03/2011 19:54



Never Let Me Go m'a aussi bouleversé. Les prestations d'acteurs sont époustouflantes et j'ai trouvé les enfants très ressemblant à leur version adulte (surtout pour Carey). J'ai également baucoup
aimé The Fighter, Christian Bale est just hallucinant, on comprend bien pourquoi il a reçu l'oscar cette année. Et shame on me, je n'ai toujours pas vu True Grit alors qu'il me tente beaucoup !



Bouquetdebamboo 25/03/2011 09:48



Je suis entièrement d'accord avec ce que tu dis de Never Let Me go. Les enfants m'ont également époustouflés. Pour The Fighter, c'est moi qui n'était pas dans l'état d'esprit du film je crois et
je suis passéà côté. True Grit devrait te plaire :)



Ori 22/03/2011 20:01



Pour Never let me go, je suis sortie méga frustrée, mais ça reste un beau film!



Bouquetdebamboo 24/03/2011 15:52



C'est sûr que beaucoup de questions restent sans réponse. J'attends de lire le livre pour voir si c'est la même chose dans le roman. A chacun de se faire ses propres réponses peut-être.


Mais c'est vrai que je ne peux m'empêcher de me demander pourquoi, à aucun moment les enfants n'essaient de se révolter, de s'enfuir.



Lindanita 22/03/2011 12:38



J'ai pu voir aussi never let me go et à la fin du visionnage, j'avais une espère de boule au ventre, un mal qui a pris quelques heures à disparaître. Ca doit être parce que le film est  bien
fait non? ;)



Bouquetdebamboo 24/03/2011 15:51



Oui, c'est tout à fait ça. A la fin du film, mon chéri et moi on s'est regardé un peu l'air bête sans savoir quoi se dire. Je pense que c'est que le film t'a touché en effet :)



My Little Discoveries 22/03/2011 09:15



Je vois que Never let me go t'a beaucoup touchée, comme tu le sais j'avais moi aussi aimé ;o) Cela dit j'aurais préféré arriver au cinéma sans rien savoir de la situation et l'apprendre en même
temps que les enfants... Je n'ai pas vu Fighter, il me semblait un peu réchauffé. Bonne journée, bisous!



Bouquetdebamboo 24/03/2011 15:51



Je n'ai lu ta critique qu'après avoir vu le film. Je ne m'attendais pas à être émue à ce point. Un très beau film, vraiment.
C'est assez étrange dans le film, les enfants ne réagissent même pas à l'annonce du "secret". Il y a beaucoup de questions qui restent en suspens dans cette hitsoire. Mine, j'ai envie de le
revoir !


 



Ines 22/03/2011 08:42



Never let me go me tente beaucoup...les autres moins...j'attendrais certainement leur sortie en DVD! Bonne journée!



Bouquetdebamboo 24/03/2011 15:49



Never let me go est magnifique, vraiment. Par contre il n'est pas gai du tout, mieux vaut ne pas être trop déprimé en allant le voir.