Séance ciné/DVD de la semaine

Publié le par Bouquetdebamboo

19419606-r 760 x-f jpg-q x-20100414 121014Synopsis : Un prince rebelle est contraint d'unir ses forces avec une mystérieuse princesse pour affronter ensemble les forces du mal et protéger une dague antique capable de libérer les Sables du temps, un don de dieu qui peut inverser le cours du temps et permettre à son possesseur de régner en maître absolu sur le monde.


The Prince of Persia nous emmène dans une aventure digne des contes des Mille et une nuits, simple, légère et forcément un peu beaucoup prévisible (on est chez Disney ne l'oublions pas !).
Jake Gyllenhaal est un acteur que j'aime beaucoup, il est capable de porter n'importe quel rôle et réussit encore une fois à se fondre dans son personnage. Il est un Dastant plutôt beau gosse, drôle et capable des plus incroyables cascades (réalisées sans doublage !!!). Gemma Artertonquand à elle est parfaite en princesse sûr d'elle et hautaine qui sait jouer de ses charmes pour obtenir ce qu'elle veut.Mais mon personnage préféré est également le plus inattendu de ce film, le Sheik Amar qui apporte une sacrée note d'humour au film !

Le scénario rassemble tous les ingrédients des grands films d'aventures, sans surprises mais divertissant.

Visuellement bien fait, par la beauté des décors orientaux même si je déplore la rapidité des scènes d'action, tellement rapide que l'on a parfois du mal à suivre tout ce qu'il se passe !

D'après mon homme plus expert que moi en jeux vidéos, le film reste assez fidèle au jeu même si l'histoire n'est pas la même.

gainsbourg

Synopsis : La vie de Gainsbourg, du jeune Lucien Ginsburg dans le Paris occupé des années 1940, jusqu'au poète, compositeur et chanteur célébré dans le monde entier.
Le film explore son itinéraire artistique, du jeune homme épris de peinture à la consécration de sa musique dont l'avant-gardisme en a fait une véritable icône de la culture française. Mais aussi la complexité de sa vie adulte à travers ses amours tumultueuses.


Ce que j'avais été déçue de ne pas l'avoir vu lors de sa sortie ciné ! Et quelle belle surprise de constater en regardant le DVD que ce film me plait encore plus que je ne l'aurais imaginer. Découvrir quelques bribes de la vie de Gainsbourg à travers l'imaginaire foisonnant  et onirique de Joann Sfar et au son de toutes ces musiques qui ont bercées mon enfance et dont la réorchestration me plait tout autant, quel bonheur !

ikigami-dvd

Synopsis : Au japon, tous les enfants sont vaccinés à leur rentrée à l'école. Un vaccin sur mille contient une micro-capsule ayant pour but de donner la mort entre 18 et 24 ans. Le fonctionnaire Fujimoto à pour misson de délivrer dans sa circonscription l'Ikigami, le préavis de décès qui annonce à la personne qui ne lui reste plus que 24 heures à vivre. En suivant de près ou de loin le sort des hommes et des femmes à qui il vient annoncer leur mort, il en vient à se poser des questions sur la légitimité de cette "Loi pour la Prospérité Nationale".

 

Ikigami Préavis de Mort est l'adaptation cinématographique du manga du même nom créé par Motorô Mase. Je n'ai malhereusement pas encore eu l'occasion de lire le manga mais il fait partie de ma wishlist depuis un bail et voir le film me donne encore plus envie de feuilleter les album. D'après les critiques que j'ai pu lire, le film semble assez fidèle au manga.  Le film reprend principalement les histoires du premier et troisième tome de la série. Du coup, c'est vrai que cela donne une histoire très lente, peut-être un poile trop lente. Ce premier volet met la situation et les personnages principaux en place. On aimerait que cela avance un peu plus vite et surtout que la rébéllion se lève, mais il faudra pour cela attendre la suite intitulée Ikigami (Ultimate Limit) dont la sortie en salle (ou en DVD) n'est apparement pas prévu encore en France...
J'ai beaucoup aimé les différentes histoires des condamnés à mort. Chacune d'entre elles nous invite à réfléchir sur tout un tas de sujets différents, sur le mode de fonctionnement de la société et les relations humaines en particulier. L'histoire qui m'a le plus touchée est celle du frère et de la soeur, vraiment très émouvante. Suite à un accident de voiture, tous deux deviennt orphelins et la petite fille devient aveugle. Devenus adultes, son frère va tout faire pour qu'elle puisse avoir un toît, faire des études et même...retrouver la vue... Son sacrifice et tout ce qu'il mettra en oeuvre pour y parvenir m'a beaucoup touchée.
En dehors de ces personnages très attachant, c'est le sujet même du film (et des manga) qui donne à réfléchir. Un gouvernement serait-il capable de promulger une telle loi, comment pourrions nous faire pour éviter cela et surtout comment vivre avec cette épée d'amocles au dessous de la tête.

Publié dans Sur Grand écran

Commenter cet article

Jena 17/06/2010 09:46



Toujours pas vu le film sur Gainsbourg mais là c'est surtout le dernier qui m'interpelle, faut je le voie!



Bouquetdebamboo 18/06/2010 08:59



Ikigami ? je te le passerais la prochaine fois si tu veux (si j'y pense surtout). Il faut vraiment que je me penche sur le manga, ça doit être quelque chose !



Aurélie 16/06/2010 13:24



J n'ai pa vu Gainsbour non plus au cioné et j'ai hâte de le découvrir!!!



Bouquetdebamboo 18/06/2010 08:57



Je pense que tu vas aimé, je l'ai vraiment trouvé super bien fait et puis la BO est géniale.