Vacances à Samana - Arrivée

Publié le par Bouquetdebamboo

Pendant notre séjour à Samana, j'ai tenu un carnet de bord. Chaque soir, j'y notais les activités faites dans la journée, les petits détails que je ne voulais surtout pas oublier.

Ainsi, je vais retranscrire ici ce que j'ai vécu durant cette semaine magique, afin de vous faire partager mon enthousiasme et vous faire découvrir, si vous ne le connaissez pas déjà ce si beau pays qu'est la République Dominicaine.

Et puis je l'avoue, cela me permet de faire durer un peu le plaisir, de revivre un peu de ces si beaux moments.

Mais commençons par le commencement. Le départ de France et l'arrivée à Samana !

Dimanche 06 avril 2008

02__D_part___avion

Décollage d'Orly Sud à 15h30. Paris est sous la pluie. Température extérieure 6° c.
Le vol se passe très bien. Les repas servi par les hôtesses sont très bon, mais j'avais oublié que l'avion était si bruyant ! Pour passer le temps je regarde Bienvenue chez les Chti's et les épisodes de Friends qui sont projettés sur l'écran central.

05__D_part__repas_avion 06__D_part___collation_avion

Après 9 heures de vol, enfin nous atterissons à l'aéroport d'El Catey, près de Samana. Déjà le rêve commence, au bout de la piste d'atterissage : La mer !

07__Arriv_e___a_roport_El_Catey

Heure locale 18h00 (minuit en France) - Température extérieure : 27 °c.
A la descente de l'avion la chaleur et surtout l'humidité nous disent que oui ça y est, nous sommes dans les tropiques !

Les formalités douanières expédiées et les bagages récupérés, nous voilà dans le car. Il est 19h30 heure locale (01h30 du matin en France). Nous sommes épuisés par le voyage. La nuit est tombée sur la république Dominicaine. Le voyage en car durera 1h30 malgré seulement 25 km à parcourir et se fera donc de nuit ce qui est assez frustrant. Toutefois, à travers la vitre et malgré la pénombre j'entrevois déjà un peu de la vie dominicaine. Nous traversons plusieurs villages et je suis frappée par l'ambiance festive, les couleurs et la musique (merengué)  qui y règne. Malgré la fatigue je ne peux détacher mes yeux de la vitre.
La route est chaotique, et même si je ne le vois pas je comprends tout de suite que les routes ne sont pas goudronnés et pleines de trous.

21h00 heure locale (03 heure du matin en France), nous arrivons à l'hôtel. Un cocktail de bienvenue très frais nous est servi mais nous sommes trop crevés pour en profiter. Un repas rapide au buffet de l'hôtel puis direction la chambre pour une bonne douche et une bonne nuit de sommeil bien méritée.

La suite demain...

Toutes les photos du séjour ici.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article