Vacances à Samana - Jour 4 et 5 (ballade à Samana)

Publié le par Bouquetdebamboo

Jeudi 10 avril 2008

CIMG2874

Journée calme à l'hôtel, entre plage et piscine. Un peu de sport pour moi : aquagym en mer et step.
Sieste à l'hôtel et petite ballade à las galeras pour envoyer un mail à la famille et acheter quelques cartes et souvenirs.

CIMG3214 CIMG3208
Maracasses pour K et petits bols en coco pour moi

Vendredi 11 avril 2008

Je veux absolument aller visiter la ville de Samana ! C'est la ville la plus proche, à environ 25 km de l'hôtel.
Nous nous sommes renseignés auprès des taxis garés à la sortie de l'hôtel, ils demandent 50 dollars aller et 70 dollars retour ! Soit environ 75 euros le trajet ! ! Hallucinant !

148___Jour_5___journee_a_samana___arret_de_bus

Je décide donc d'aller à las galeras pour trouver le bus local dont un internaute m'avait parlé avant mon départ.
Finalement je n'ai pas beaucoup à chercher, l'un des chauffeurs de bus m'interpelle pour savoir si je veux aller à Samana !
Ouiiii !
Mes cours d'Espagnol aussi lointain soient-ils n'auront pas été vains car le monsieur ne parle ni français ni anglais. Je lui demande le prix, la durée du trajet etc etc

Nous nous mettons d'accord pour 140 pesos (moins de 3 euros !!!) pour chéri et moi à payer à l'aller ET au retour.
Il nous amène ensuite devant ce qu'ils appellent tous là bas El guagua. Il s'agit enfait du bus local, que tous les habitants prennent pour aller à Samana ou aux villages alentours. Plus local c'est pas possible !

Très peu de touriste emprunte ce type de transport, par peur ou par ignorance.

Seulement ce que vous imaginez être un bus ou au pire un mini bus est enfait un très très vieux pick up, complètement déglingué, dans lequel des planches ont été installée à l'arrière pour recevoir un maximum de personnes assises.

J'ai oublié de le prendre en photo :/

Nous sommes les premiers montés, nous avons la chance d'être assis à l'intérieur de l'habitacle, sur les siège. L'intérieur de la voiture n'est guère mieux que l'extérieur, le poste est arraché, les jauge d'essence ne fonctionne plus et les freins grincent à chaque coup de pédale. Le contrôle technique là bas ils connaissent pas ! Tout comme les assurances, inexistantes ! J'aime le goût du risque ;)

Heureusement K. n'a pas voulu venir avec nous, il est en sécurité au mini club avec ses nouveaux copains.

El guagua démarre, et roule à une lenteur incroyable ! Chéri et moi sommes un peu dans l'expectative lol Dans un très mauvais espagnol nous lui demandons s'il est normal qu'il roule aussi lentement ?!
Il nous explique que c'est ça El guagua, tout le monde peut y monter ou et quand il le souhaite donc il ne faut pas rouler vite.
Je suis morte de rire ! J'adore ce genre de situation épique.
L'avantage c'est que nous avons le temps d'admirer le paysage :)

Pendant le trajet qui durera une heure, plusieurs dominicains monteront avec nous, d'autres ne faisant qu'y déposer un objet volumineux qu'il charge le chauffeur d'amener à bon port contre un billet de 50 pesos. C'est ainsi que nous roulons avec une fauteuil de coiffeur puis une bombonne de gaz avec nous lol

137___Jour_5___journee_a_samana___march__de_samana___bananas

Enfin, nous arrivons à Samana. El guagua nous dépose directement sur la place du marché qui a lieu tous les jours et où tous les dominicains font leur courses. Fruits et légumes frais, vêtements en vrac, chaussures, viandes et poissons, on y trouve de tout.

146___Jour_5___journee_a_samana

Nous descendons ensuite la grande rue pour aller voir le port. La ville est assez sale malheureusement.

145___Jour_5___journee_a_samana

Sur tout un pan de rue, des petites maison que l'on dirait tout droit sortie de Disneyland se suivent les unes derrière les autres jurant complètement avec le reste de la ville aux couleurs typiques. Des attrapes touristes où tout est très cher !

Nous nous arrêtons pour boire un cocktail puis un peu plus loin une glace.  Nous remontons la rue et sommes surpris par un énorme camion où sont agrippés je ne sais combien de personne d'où sort du merengué poussé au maximum ! Assourdissant !

Il s'agit enfait d'un camion de propagande politique. Il semblerait que les élections présidentielles battent leur plein en ce moment en Rep Dom et ce qui m'a frappé c'est que là bas chacun affiche haut et fort (c'est le cas de le dire) à quel parti il appartient. Les adeptes de Leonel porte devant chez eux un drapeau violet, quand à ceux qui voteront pour Miguel, c'est un drapeau blanc !
Mêmes les élections sont festives là bas :)

168___Jour_7___vue_du_car___propagande_politique 141___Jour_5___journee_a_samana___elections
Pas de jaloux, une photo pour les chaque parti ;)

Après 2 bonnes heures de ballades, nous avons décidé de repartir à l'hôtel. Nous nous sommes présentés à l'arrêt de bus. El guagua partait 10 minutes plus tard. Il s'agissait là d'un mini bus, en bien meilleur état que le pick up de l'aller mais là encore nous n'étions pas au bout de nos surprises !
Le mini bus était au départ de Samana déjà plein (10 places) car beaucoup de gens revenait du marché et rentrait chez eux.
Mais croyez vous que cela arrêtent les dominicains que toutes les places soient prises ?!

Non ! Sur la route 10 autres personne se sont joints à nous ! La porte d'el guagua reste ouverte, même lorsqu'il roule et chacun peut y monter s'il le souhaite ! Nous étions encore les seuls touristes. C'était à mourir de rire ! Tout le monde se serrait pour laisser la place aux nouveaux venus et si vraiment il n'y avait plus de place (ce qui était évidement le cas), pas de problème, les plus jeunes (et courageux !!!) passaient le trajet agrippés à la carrosserie du véhicule, un pied dedans le reste dehors ! Le mini bus était tellement chargé qu'à chaque dos d'âne le dessous du véhicule râpait sur le sol.

Un souvenir incroyable ! Qu'est-ce que nous avons rigolés :)

De retour à l'hôtel nous avons manger un bout au restaurant de l'hôtel et le reste de l'après-midi s'est passé entre sieste, plage et piscine :)

CIMG3132

Le soir mon loulou participait au spectacle des enfants :) C'était génial !

Encore une bien belle journée, n'est-ce pas ?

Commenter cet article