Vive la Randonnée !!!

Publié le par Bouquetdebamboo

Deuxième jour dans l'Ariège et réveil matinal pour aller faire... une randonnée !

chaussures_randoMon beau-père fait souvent de petites randonnées et à force de l'entendre en parler cela m'avait donné envie. J'avais émis le souhait en février dernier d'en faire une avec lui lors de mes prochaines vacances chez eux.
Il n'avait pas oublié ma requête et à peine arrivée qu'il me montrait déjà le descriptif de la ballade prévue et qu'il m'offrait une paire de chaussures de radonnée !!!

Départ prévu le mardi matin, entre 8h et 9h, chaussée, habillée d'un pantalon pour éviter piqûre et morssure en tout genre.

Etant novice en la matière (j'ai pourtant fais des km et des km de marche à pied étant petit avec mes parents lors de loooongue randonnée où je passais mon temps à me planidre ! lol), mon beau-père avait prévu une petite randonnée, de 5,5 km tout de même !!!

Le Pech de Limouzy ( "pic" en occitan)

Dans la douceur des côteaux du Plantaurel, cette balade familiale permet de gagner les hauteurs d'où la vue, par temps clair, s'étend des Pyrénées orientales au pic du Midi de Bigorre !
Durée : 2H
Distance : 5,5 km
Situation :  Loubens, à 15 km au Nord-Ouest de Foix par les N20, D 919 et D11

vue_rando

Je l'avoue au début ce fût un peu dur, je n'étais pas très bien reveillée et à peine commencée que ça grimpait sérieu mais je ne me suis pas dégonflée et j'ai essayé de gérer mon souffle au mieux.
Finalement je suis arrivée au bout dans le temps conseillée par le guide où nous avions trouver la rando. Nous avons fait les 5,5 km en 2 heures. Il faisait beau et assez chaud.
Quel plaisir de marcher dans la nature, sans aucun autre bruit que celui des animaux et des plantes. La vue était magnifique et nous avons eu la chance de voir deux lièvres, une chenille à piquant et de déguster les premières mûres sauvages.

chenille mures_sauvages

Petite anecdote : Arrivés à mi parcour, en hautdu Pech de Limouzy il nous fallait passer au milieu d'un troupeau de vaches. Et bien je peux vous dire que je n'était pas fière !!!!! Je me suis planquée derrière les 1,97m de mon beau-père pendant que toutes les vahces nous dévisageaient du regard. Heureusement le taureau était assez éloigné.
Enfin sortis de l'enclot, juste là où nous devions passés, une vache, seule et complètement affolée de nous voir arriver vers elle (j'avais autant peur qu'elle). La pauvre bête nous voyant avancés, prise de panique a commencé à s'enfoncer dans le bois où nous allions. Heureusement elle a fini par nous laisser la place de passer et s'est éloignée pour retrouver les siens ! Quelle aventure !

troupeau vache

Publié dans Ariège

Commenter cet article