Oscar Wilde et le jeu de la mort de Gyles Brandreth

Publié le par Bouquetdebamboo

oscar-wilde-et-le-jeu-de-la-mort

Présentation de l'éditeur 

Facétieux Oscar Wilde ! Après avoir choqué le monde par ses boutades lors de la première triomphale de L'Eventail de Lady Windermere, le voici qui propose à ses amis une curieuse activité pour les distraire : le jeu de la mort. Chacun inscrit sur une feuille le nom de la victime de son choix et aux participants de deviner qui veut tuer qui. Mais quand la Mort commence à frapper les victimes potentielles dans l'ordre exact où elles ont été tirées, le drame succède à la comédie. Flanqué de son fidèle ami Robert Sherard, et assisté par Arthur Conan Doyle et par le peintre Wat Sickert, Wilde mène l'enquête avec plus de zèle que jamais. Car son nom et surtout celui de sa femme figurent sur la liste funèbre...

 

Et bien, je n'ai pas été déçu par ce deuxième tome des aventures d'Oscar Wilde, bien au contraire. Je crois que j'ai encore plus aimé celui-ci que le précédent. Je l'ai trouvé plus fourni et plus captivant, mais il est tout de même important de préciser que les 3 tomes peuvent se lire individuellement sans aucun soucis.
On retrouve la plupart des personnages du premier opus, Oscar évidement, Constance, sa femme, Arthur Conan Doyle et Robert Sherard qui là encore fait office de narrateur. Viennent s'ajouter à cette fine équipe une pleyade de personnages tous plus passionnants les uns que les autres ; peintre, prêtre, magicien, boxeur, acteur... Oscar sait s'entourer.
Découvrir Londres à la fin du XIX° sciècle en compagnie de tout ce beau monde est un enchantement.
Ce que j'aime dans ces livres c'est qu'on y apprend énormément de choses, sur l'époque et sur les personnages. Une sorte de cours d'histoire mêlé à un thriller, passionnant ! Sans oublier les bons mots de ce fameux Dandy, ni les description gourmande de chacun de ses repas. Une véritable invitation à la rêverie.
L'on retrouve ici un Oscar Wilde toujours aussi perspicace, drôle et attachant.
Cette fois-ci, lui et son ami se voient embarqués dans une nouvelle histoire de meurtres, tous étrangement liés à une liste de noms choisis lors d'un jeu organisé par Oscar et qui se voulait innocent. Tous deviennent coupable et tous cache de bien lourd secret.
A aucun moment je ne me suis douté de qui était le (ou les) coupable(s). Le lecteur suit des pistes en même temps qu'Oscar et c'est seulement à la fin que tout s'éclaircit.
Oscar Wilde est dans ces romans un savant mélange de Sherlock Holmes et d'Hercule Poirot, j'adore !

Publié dans Au fil des pages

Commenter cet article