Le centre historique de Rome

Publié le par Bouquetdebamboo

J’arrête de vous faire patienter, embarquement immédiat pour Rome, la ville aux 400 églises et aux 300 fontaines (rien que ça !).

Car Rome est un véritable musée à ciel ouvert.

Nulle part ailleurs 28 siècles d’histoire ne sont aussi présents dans une ville et c’est ce qui fait tout son charme. C’est assez impressionnant de se promener et de découvrir à chaque mouvement de tête une pierre, un édifice, une ruine datant de plusieurs siècles.

Rare sont les villes, je crois, où en un seul coup d’œil on peut voir un monument antique, un bus, un vendeur de souvenirs et un magasin de grande marque.

C’est d’ailleurs toute la force de Rome, avoir su conserver son riche patrimoine historique en restant une capitale vivante et vibrante.

 

Après 2 petites heures de vol, c’est sous un soleil quasi printanier que nous avons débuté notre périple dans le centre historique.

 

CIMG0618

Après un petit passage par le Parc Oppio, première étape devant le plus connu et le plus imposant des monuments, le Colisée.

Avec ses 50 m de hauteur et ses 524 m de périmètre, le Colisée ne manque d’impressionner.

Symbole de la Rome antique, le Colisée accueillait des combats de gladiateurs, d'hommes et d'animaux, des courses mais aussi des batailles navales.
Découvrir ce colosse à travers la végétation du parc puis se retrouver nez à nez avec cet incontournable symbole de la Rome antique est un grand moment.

CIMG0616

CIMG0617

CIMG0630 CIMG0629

De l’extérieur nous avons pu constater que la file d’attente pour visiter l’intérieur était, en ce début d’après-midi très, très longue.
Il est possible de réserver votre billet d'entrée à l’avance sur Internet, ce que nous ne savions pas.
Nous nous sommes donc contentés de faire le tour et avons continuer notre chemin en direction du centre.

 

En longeant la Via del Fori Imperiali, nous avons tout le loisirs d’admirer le Forum Romain (Fori Romani) qui fût pendant des siècles le centre de la vie publique, et le foyer commercial, juridique, religieux et politique de la ville.

Il s’agit de bâtiments et de temples construits successivement en l’honneur de héros ou de divinités. Ainsi, on y trouve le Temple de Saturne, Temple de Castor et Pollux, Temple de Vénus, Basilica Emilia et Giulia…

CIMG0633

 

CIMG0641

CIMG0640


CIMG0644

Au bout de cette avenue, la Piazza de Venezia entourée du Palais Venezia, du Palais Bonaparte, du Palais des Généraux et où l’on découvre l'étonnant monument au roi Victor Emmanuel II, en marbre de Breccia, d'un blanc éclatant qui tranche avec le reste de la ville. À l'intérieur du Monument, se trouve le Musée Central du Risorgimento.

Puis, Il Foro di Traiano (Le forum de Trajan), le plus grand, et le mieux conservé de tous les forums impériaux qui entourent le Colisée de Rome., il fût inauguré en 113. Il est dominé par la colonne Trajane.

CIMG0637

CIMG0645De la piazza de venezia, direction la via del corso principale rue commerçante à Rome, puis la Fontaine de Trévi, nichée dans les petites ruelles adjacentes.

La plus célèbre des fontaines Romaine m’a étonnée par sa taille imposante. Elle est posée là au milieu de ce dédales de rues jonchées de touristes, majesteuse.

Comme le veut la tradition, nous y avons jeté un peu de monnaie par dessus nos épaules en formulant un vœu ;)

C’est également non loin de là que vous pourrez déguster les meilleures glaces de Rome mais j’y reviendrais dans un article consacré aux gourmandises romaines.

CIMG0663CIMG0665

CIMG0650

Après avoir longé les ruelles, direction la Piazza Colona (Place de la Colonne), où se situe le Palazzo Chigi, la résidence du premier ministre.

Au centre, la colonne de Marc-Aurèle fut érigée en 180 sur le modèle de celle de Trajan pour commémorer les campagnes militaires de l'empereur.

Dans la continuité, la Piazza di Montecitorio, se trouve la Chambre des Députés. Au milieu de la place, un obélisque ramené d'Héliopolis en Egypte qu'Auguste avait installé sur le Champ de Mars pour servir d'aiguille à un énorme cadran solaire.

CIMG0678CIMG0679

Petit détour vers la Piazza de la Rotonda, et enfin le Panthéon.

L'édifice est un temple dédié à l'ensemble des dieux de l'Antiquité, à Mars et à Vénus en particulier, les protecteurs de la Gens Iulia.
Sa coupole est magnifique.

 

CIMG0685

CIMG0686

CIMG0688 CIMG0689

Nous avons raté la Piazza Navona pourtant toute proche et qui doit sans aucun doute être superbe.

 

Ensuite, nous sommes redescendus vers Il Teatro argentina et la place du Largo Argentina. C'est l'une des principales stations de bus et un terminal de tramway.

Au centre, l'aire sacrée compte les ruines de quatre temples, parmi les plus anciens de Rome, dont un date du début du IIIe siècle av.JC.

CIMG0704 CIMG0708

 Ce qui m'a marqué ce sont surtout les dizaines de chats qui vivent sur place. Il y avait partout et c'est en ressotrant que j'ai compris pourquoi ! Juste à côté de l'une des entrées des ruines se trouve une sorte de cantine pour chat. Une mutlitudes de gamelles sont là, remplies je pense par des bénévoles qui viennent chaque jour nourrir ces chats des rues.

CIMG0703CIMG0707

Quelques mètres plus loin, nous revenons vers le Forum Romain mais de l'autre côté. Nous passons à côté du Teatro marcello et face au Capitole devant lequel se déroule une manifestation (pour ou contre la vatican, je n'ai pas très bien compris).

CIMG0722CIMG0726

Nous avons ensuite marcher vers le Cirque Maxime. Il faut beaucoup d'imagination pour réaliser que c'est sur terrain vague qu'avait lieu il y a des siècles les courses de chars et de chevaux...

Située entre l’Aventino et le Palatino il n'attire pas vraiment l'attention.

CIMG0733

Le Palantin lui, par contre force l'admiration. Situé sur l'une des sept collines de Rome, c'est devenu un grand musée en plein air, visitable de jour. Malheureusement lorsque nous y sommes arrivés il venait de fermer. Il paraît que d'en haut la vue sur la ville est magnifique.

La légende veut que Rome ait été fondée sur le Palatin. De récentes fouilles ont montré que des populations y habitaient déjà vers 1000 Av-JC. Selon la Mythologie Romaine, ce fut le lieu où Romolus et Rémus furent trouvés par la louve qui leur sauva la vie.

CIMG0878

CIMG0737 CIMG0741

Nous avons ensuite récupérer le Colisée, de l'autre côté cette fois pour arriver à l’Arco di Constantino.


CIMG0743

C'est ici que s'achève notre visite du centre historique. Vous comprenez peut-être mieux maintenant pourquoi il m'a fallu tant de temps pour vous en parler. Il y a tellement de choses à voir....
Heureusement que chaque soir mon chéri notait notre parcours sur le plan sinon j'aurais été incapable de m'y retrouver !!!

 

Nous avons marcher pendant plus de 4heures pour faire tout ce parcours et nous sommes très loin d'avoir tout vu. Arrivés à nouveau devant le Colisée, notre boucle était bouclée, le soleil commençait à se coucher, direction le quartier Monti pour se rapprocher de notre hôtel et se restaurer.

CIMG0728 CIMG0731

Commenter cet article

Franco 24/01/2011 20:00



Vendredi a été inauguré la restauration du Colisée
Franco
www.adagiotours.net



Bouquetdebamboo 25/01/2011 16:02



Merci pour l'info !



Jena 24/02/2010 13:59


C'est superbe!!! Ouaaaaouh


Bouquetdebamboo 24/02/2010 16:13


:)


Bliss 22/02/2010 20:22


Tes photos m'ont rappelé énormément de souvenirs, j'ai une hâte terrible d'y retourner. Il faut absolument, une fois dans sa vie, marcher à l'intérieur du Colisée, les résonnances sont
inimaginables et incroyables. C'est quelque chose ! Je garde un souvenir assez phénoménal du Forum aussi dans lequel j'avais passé l'après-midi entier tellement je voulais tout voir, tout savoir et
tout comprendre ^^ Je me souviens aussi de la plaine du Circus Maximus, j'avais pensé la même chose que toi hihi
C'est vraiment dommage que tu n'aies pas vu la Piazza Navona, c'est ma place préférée à Rome... juste sublime !
Plein de bisous et merci pour tes articles et cette plongée merveilleuse dans mes souvenirs.


Bouquetdebamboo 24/02/2010 16:01


avec plaisir Bliss... :)


Aurélie 22/02/2010 10:28


Merci pour cette petite visite guidée! L'Italie est un pays que je rêve de découvrir (ne serait-ce que pour découvrir les pays de mes ancêtres...) et franchement ton article me donne envie de
partir tout de suite!
C'est incroyable de voir toutes ces ruines aussi bien conservées, trôner en plein milieu du centre ville, entre les bâtiments plus récents...
J'ai hâte de découvrir la suite!


Bouquetdebamboo 24/02/2010 15:54


Tu as des racines italiennes ? :)
Je suis contente que cela te plaise.


Jena 22/02/2010 10:18


Je n'ai que regardé les photos : je lis tout en rentrant, je t'explique ça par mail ce soir!!!!!


Bisous